ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique

APPEL À
CONTRIBUTION
Décisions, argumentation et traçabilité dans l’Ingénierie des Systèmes d’Information
En savoir plus >>
Autres revues >>

Ingénierie des Systèmes d'Information

Networking and Information Systems
1633-1311
Revue des sciences et technologies de l'information
 

 ARTICLE VOL 9/3-4 - 2004  - pp.83-108  - doi:10.3166/isi.9.3-4.83-108
TITRE
Extraction itérative de requêtes fréquentes

RÉSUMÉ
La plupart des approches de découverte de connaissances traitent les extractions indépendamment les unes des autres, alors qu'il est reconnu que, dans la pratique, tout processus d'extraction de connaissances est interactif et itératif. L'approche que nous proposons permet l'utilisation des résultats d'extractions antérieures pour optimiser le calcul de l'extraction courante. Pour ce faire, nous supposons que les réponses aux extractions calculées auparavant sont stockées, et nous utilisons des propriétés d'inclusion de requêtes pour optimiser l'extraction courante. Dans un premier temps, nous présentons notre approche dans le cadre des bases de données déductives, puis nous montrons qu'en se restreignant au modèle relationnel, il est possible de réduire la complexité des tests d'inclusion de requêtes. Les résultats expérimentaux présentés montrent des gains de temps significatifs si l'on prend en compte les aspects itératifs évoqués ci-dessus.


ABSTRACT
Most approaches to knowledge discovery in databases consider extractions one at a time. However, it is well known that, in practice, any extraction process is interactive and iterative. In this paper, we introduce an approach that can take benefit from previously computed extractions in the computation of the current extraction. To do so, we assume that the answers to previous extractions are stored and we use properties of query containment for pruning candidate queries. First, we introduce our approach in the context of deductive databases. Then, we show that restricting our framework to the case of relational queries allows for reducing the complexity of query containment tests. The experimental results reported in this paper show a significant reduction of computation time when taking into account the iterative aspects mentioned above.


AUTEUR(S)
Cheikh TALIBOUYA DIOP, Arnaud GIACOMETTI, Dominique LAURENT, Nicolas SPYRATOS

MOTS-CLÉS
découverte de connaissances, requêtes fréquentes, règles d'association, bases de données déductives, algèbre relationnelle, inclusion de requêtes.

KEYWORDS
knowledge discovery, frequent queries, association rules, deductive databases, relational algebra, query containment.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (289 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier