ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Ingénierie des Systèmes d'Information

Networking and Information Systems
1633-1311
Revue des sciences et technologies de l'information
 

 ARTICLE VOL 6/1 - 2001  - pp.9-59
TITRE
La rétroconception des bases de données et des systèmes de fichiers - Un état de l’art

RÉSUMÉ

L’objectif principal de cet article est de présenter un état de l’art sur la rétroconception des systèmes de fichiers classiques décrits en COBOL et des bases de données hiérarchiques, réseaux CODASYL, relationnelles, multidimensionnelles et objets. L’activité de rétroconception, comme celle de l’ingénierie des systèmes d’information, répond à des impératifs économiques et technologiques. Elle est présentée comme un moyen permettant de fournir une visualisation et une représentation abstraite de haut niveau des bases de données pour en faciliter l’évolution. Nous proposons une taxonomie des activités d’ingénierie et de réingénierie des systèmes d’information dont l’intérêt majeur est de confronter les niveaux d’abstraction des systèmes et de structurer les classes de problèmes auxquels le rétroconcepteur doit faire face afin de faciliter le choix d’une méthode à mettre en œuvre. Les principales approches de rétroconception sont présentées, comparées et discutées. Nous faisons ainsi ressortir les spécificités de chaque approche et les différentes sources d’information utilisées. Enfin, les principaux problèmes non encore résolus sont brièvement présentés.

ABSTRACT

The main objective of this paper is to provide an extensive survey of data reverse engineering methods. It encompasses reverse engineering of COBOL files, navigational, relational, multidimensional, and object databases. Reverse engineering as well as information system engineering aims at solving technological and financial issues. Data reverse engineering can be seen as a mean to obtain a high level abstraction of databases. We propose a taxonomy of engineering and reengineering activities, according to the different abstraction levels. The main reverse engineering methods are presented and compared. We describe the specific features of each method and the information sources used during the reverse engineering process. Finally, we discuss some unsolved problems opening areas for future research.

AUTEUR(S)
Jacky AKOKA, Isabelle COMYN-WATTIAU

MOTS-CLÉS
rétroconception, réingénierie, base de données, fichier, taxonomie.

KEYWORDS
reverse engineering, reengineering, database, file, taxonomy.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,13 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier