ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique

APPEL À
CONTRIBUTION
Décisions, argumentation et traçabilité dans l’Ingénierie des Systèmes d’Information
En savoir plus >>
Autres revues >>

Ingénierie des Systèmes d'Information

Networking and Information Systems
1633-1311
Revue des sciences et technologies de l'information
 

 ARTICLE VOL 22/1 - 2017  - pp.43-64  - doi:10.3166/isi.22.1.43-64
TITRE
Du contrôle de la collaboration humaine vers des contrats de service sémantiques pour la sécurité de l'information

TITLE
From human collaboration control to semantic service contracts for information security

RÉSUMÉ

L’architecture orientée services (SOA) est considérée comme le paradigme le plus prometteur pour fournir des fonctionnalités et faciliter la coopération commerciale. Dans le SOA, la vision traditionnelle de la sécurité vise à garder des propriétés telles que la disponibilité, l’authenticité et la confidentialité, en protégeant le service Web lui-même. Cependant, dans une telle approche les particularités de l’interaction humaine en ce qui concerne les comportements des parties prenantes de service ont été jusqu’à présent seulement basées sur la confiance. Dans cet article, justifié par la nécessité d’avoir un accord dans le vocabulaire commercial utilisé pour exprimer les politiques de contrôlabilité, nous présentons un modèle formalisant la sémantique des contrats de service. Le formalisme DL est utilisé pour modeler le domaine de connaissance, alors que OWL 2 est utilisé comme la syntaxe concrète



ABSTRACT

The service-oriented technologies are considered as the most promising paradigm over the last few years for delivering functionalities and allowing business cooperation. In those paradigms, the traditional vision of security aims to keep properties such as availability, authentication, and confidentiality by protecting the web service itself. However, in such an approach, the particularities of the human interaction in regard to the behaviors of the service stakeholders have been until now based only on trust. In this article, justified by the need of having an agreement in the business vocabulary used for expressing controllability policies, we present a model formalizing the semantics of service contracts. The DL formalism is used to model the speci fic knowledge domain, while OWL 2 is used as concrete syntax.



AUTEUR(S)
Gloria Elena JARAMILLO, Manuel MUNIER, Philippe ANIORTÉ

MOTS-CLÉS
contrat, sémantique, modèle, service, SOA, confiance.

KEYWORDS
contract, semantics, model, service, SOA, trust.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (247 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier