ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Ingénierie des Systèmes d'Information

Networking and Information Systems
1633-1311
Revue des sciences et technologies de l'information
 

 ARTICLE VOL 18/3 - 2013  - pp.95-119  - doi:10.3166/ISI.18.3.95-119
TITRE
Expérience sur l'impact des déviations lors de l'exécution des procédés

TITLE
Experiments on the impact of deviations to process execution

RÉSUMÉ

Les modèles de processus logiciels formalisent la façon dont les développeurs de logiciels coopèrent. Ces modèles ainsi formalisés permettent aux entreprises d’analyser, d’améliorer et d’optimiser la façon dont les gens doivent travailler. Toutefois, lors de l’exécution des projets, les développeurs ne suivent pas toujours ces modèles de processus qui leur sont proposés, aussi nous étudions si le fait de se conformer ou non aux modèles de processus logiciels a un impact significatif sur le résultat final de ces projets. Cette étude est complexe, principalement en raison du nombre de variables concernées (le modèle de processus, les développeurs, les projets de développement, les sociétés dans lesquelles les projets sont exécutés. . . ). Aussi nous sommes-nous limités à un seul type de modèle de processus : ceux permettant la maintenance corrective i.e. , la résolution de bugs logiciels. Ces procédés offrent l’avantage d’être relativement standardisés dans le développement de logiciels. Par ailleurs, leur exécution est souvent médiatisée et tracée par des outils, essentiellement des journaux (logs). Nous avons analysé les journaux produits par trois projets open source dans le but de comparer les situations où les développeurs dévient de la procédure et celles où ils ne dévient pas. Nos résultats confirment notre intuition initiale : plus les développeurs s’écartent du modèle de processus, plus l’exécution globale est longue et nécessite de recommencer certaines tâches.



ABSTRACT

Software Process Models formalize the way developers in Software Development companies cooperate. Once formalized, these models allow companies to analyze, improve and optimize the way people work. It turns out that developers take these models simply as guides during execution, deviating from them at will. In this work, we investigate whether these deviations have a significant impact on the outcomes of the process. Because of the complexity of such investigation, mainly because of the number of variables involved (the process model, the developers, the development projects, the companies in which they are executed. . . ), in this work we limited ourselves to a single kind of process model: the issue resolving processes. These processes offer the advantage of being fairly standard in software development and of having their execution to be commonly mediated and logged by tools. We analyzed the logs produced by three open source projects in the aim of comparing what happens in situations in which developers deviated from the process and in situations in which they did not. Our findings confirm our initial intuition that when people deviate more from the process model the overall execution takes longer and needs more rework.



AUTEUR(S)
Marcos Aurélio ALMEIDA DA SILVA, Xavier BLANC, Reda BENDRAOU, Marie-Pierre GERVAIS

MOTS-CLÉS
exécution de processus logiciels, déviations, suivi et réparation des bugs logiciels

KEYWORDS
software process enactment, deviations, bug tracking and rework

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (322 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier