ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique

APPEL À
CONTRIBUTION
Décisions, argumentation et traçabilité dans l’Ingénierie des Systèmes d’Information
En savoir plus >>
Autres revues >>

Ingénierie des Systèmes d'Information

Networking and Information Systems
1633-1311
Revue des sciences et technologies de l'information
 

 ARTICLE VOL 13/4 - 2008  - pp.8-10
TITRE
Éditorial

RÉSUMÉ
Modèles, formalismes et outils pour les SI est constitué d’articles du XXVe congrès INFORSID qui s’est tenu à Perros-Guirec du 22 au 25 mai 2007. Le congrès INFORSID a pour objectif de rassembler la communauté scientifique nationale en bases de données et en systèmes d’information pour faire un état de l’art des recherches actuelles et faire émerger des problématiques nouvelles. Le développement des systèmes d’information (SI) s’effectue dans le contexte général du développement des sciences et technologies de l’information et de la communication. Ce développement permet aux systèmes d’information de mieux répondre à leurs objectifs « interagir avec l’information, communiquer et collaborer ». Ces nouvelles possibilités se placent dans un contexte où l’existant est important avec la contrainte de maîtriser la production et l’évolution du logiciel tout en répondant à de nouveaux besoins. On assiste à deux tendances fortes, d’une part, un besoin d’industrialisation assorti d’une recherche de l’amélioration de la qualité et, d’autre part, le besoin de répondre au mieux aux spécificités des utilisateurs. Cette évolution place l’utilisateur au centre du processus de conception. Pour répondre à cette problématique l’ingénierie des systèmes d’information évolue. Ainsi l’ingénierie des modèles a pour objectif de maîtriser la complexité tout en assurant un meilleur contrôle de la qualité et en préparant l’évolution du système d’information. Dans le même temps, l’information évolue, elle est multimédia, répartie, quantitative et qualitative. Elle fait, selon l’utilisation, l’objet de présentations variées. Cette informatique « diffuse » conduit les SI à maîtriser une « intelligence ambiante ». Devant cette complexité, la notion d’outils est importante pour gérer la conception, la vérification, la validation et l’évolution du logiciel en prenant en compte un grand nombre de contraintes. Pour maîtriser la complexité on met en évidence des composants avec comme conséquence un besoin d’interopérabilité entre composants ou entre systèmes d’information. Il s’ensuit une évolution des processus d’ingénierie des systèmes d’information pour, en particulier, prendre en compte les métiers qui leur sont associés. La réponse aux besoins nouveaux d’apprentissage, d’adaptation ou de facilitation se traduit par une augmentation de l’interactivité. Parmi les 31 articles publiés dans les actes de la conférence, six ont été sélectionnés en raison de leur qualité et leur thématique. C’est une version longue réécrite par les auteurs qui est présentée dans ce numéro.

AUTEUR(S)


LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (95 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier