ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique

APPEL À
CONTRIBUTION
Décisions, argumentation et traçabilité dans l’Ingénierie des Systèmes d’Information
En savoir plus >>
Autres revues >>

Ingénierie des Systèmes d'Information

Networking and Information Systems
1633-1311
Revue des sciences et technologies de l'information
 

 ARTICLE VOL 13/2 - 2008  - pp.7-8
TITRE
Éditorial

RÉSUMÉ
Modélisation Multiple regroupe des articles sélectionnés parmi les meilleurs présentés au congrès MOSIM 2006 dans les sessions thématiques du groupe de travail « Modélisation Multiple et Simulation » (MMS) du GdR MACS du CNRS. L’objectif de ces sessions était de présenter les dernières avancées sur les démarches méthodologiques proposées pour modéliser un système compte tenu de sa complexité. La modélisation multiple peut être vue comme l’association de différents modèles avec le même formalisme ou des formalismes différents, ou comme la combinaison de différents modèles dans des formalismes différents, afin de passer d’un modèle agrégé à un modèle détaillé par exemple. Le premier article de M. Augeraud, J.-M. Boussier, F. Collé et D. Sarramia illustre ces principes en proposant une démarche méthodologique pour la production d’un environnement logiciel d’aide à la décision s’appuyant sur la simulation interactive et utilisant plusieurs formalismes. Une combinaison d’une modélisation orientée objet et d’une spécification orientée agents est proposée. L’approche proposée est appliquée au domaine des systèmes de trafic urbain. Le deuxième article de H. Fadil et J.-L. Koning s’intéresse à une méthodologie de spécification et de vérification de protocoles d’interactions entre agents dans un système multi-agent. Pour cela, les diagrammes d’interactions d’AUML modélisant les protocoles sont traduits en spécification formelle en B. Le troisième article de F. Cadier, G. Coppin et P. Lenca propose l’intégration de phénomènes cognitifs dans l’aide à la décision en contexte distribué. Une méthodologie en quatre étapes est présentée. Elle est basée sur la modélisation cognitive du comportement individuel pour l’élaboration d’une décision collective. La démarche proposée est mise en oeuvre sur l’étude d’un cas concret relatif aux décisions d’équipages de surveillance maritime. Le quatrième papier de N. Zouggar, B. Vallespir et D. Chen porte sur l’enrichissement sémantique de modèles d’entreprise en s’appuyant sur des ontologies. Ce travail a été réalisé dans le cadre d’un programme de recherche européen INTEROP et a pour objectif de devenir une référence dans le domaine. Le cinquième papier de D . Nguyen Xuan, L. Bellatreche et G. Pierra présente l’utilisation des ontologies pour résoudre des conflits d’intégration de sources hétérogènes et réparties. Une solution originale est proposée basée sur des ontologies locales reliées à des ontologies partagées. Elle permet d’intégrer de manière automatique des sources de données disposant d’une grande autonomie de représentation, et de supporter l’évolution asynchrone des sources

AUTEUR(S)


LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (78 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier