ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique

APPEL À
CONTRIBUTION
Décisions, argumentation et traçabilité dans l’Ingénierie des Systèmes d’Information
En savoir plus >>
Autres revues >>

Ingénierie des Systèmes d'Information

Networking and Information Systems
1633-1311
Revue des sciences et technologies de l'information
 

 ARTICLE VOL 18/1 - 2013  - pp.11-37  - doi:10.3166/isi.18.1.11-37
TITRE
Dérivation de profils utilisateurs à partir des réseaux sociaux. Une approche par communautés de réseaux égocentriques

TITLE
Deriving users' profiles from social networks. A community based approach from egocentric networks

RÉSUMÉ

Lorsqu’un utilisateur est peu ou pas actif dans un système d’information, son profil est peu/mal connu et les mécanismes qui s’y réfèrent (personnalisation de contenus par exemple) sont moins efficaces. Pour améliorer les résultats de ces mécanismes, plusieurs approches r écentes montrent la pertinence de l’usage du réseau social de l’utilisateur comme source d’information complémentaire au profil de l’utilisateur. Ces approches présentent cependant deux inconvénients majeurs : d’une part, chacune des approches reste très spécifique à son domaine d’application (et au mécanisme associé), et, d’autre part, elles exploitent de manière unilatérale les profils des individus autour de l’utilisateur pour améliorer ces mécanismes. Pour pallier ces inconvénients, nous proposons un modèle générique et social de profil utilisateur suscep tible d’être réutilisé par plusieurs mécanismes dans différents domaines d’application, et un processus de dérivation des éléments du profil de l’utilisateur non pas à partir des individus autour de l’utilisateur, mais à partir des communautés autour de l’utilisateur dans une portion de son réseau social (réseau égocentrique). Une évaluation préliminaire menée dans Facebook montre l’intérêt de cette nouvelle approche.



ABSTRACT

When a user is not or slightly active in an information system, his profile is incomplete and even unknown. Thus, associated mec hanisms (e.g. personalization) are less reliable. To address this problem, s everal studies show that using the user’s profile combined with data derived from the user’s social network gives more reliable results. However, these studies have two major drawbacks: each study is specific in its own field (and associated mechanisms) and all these studies unilaterally use profiles of individuals around the user in the social network. To overcome these drawbacks, we aim at defining a generic social model of users’ profiles that can be reuse in many application domains and for s everal mec hanisms. Moreover, we propose a new way to enrich the user profile by communities (rather than individuals) around the user in a part of his social network (egocentric network). A preliminary evaluation of this new approach in Facebook shows his relevance.



AUTEUR(S)
Dieudonné TCHUENTE, oise CANUT, Nadine BAPTISTE JESSEL, André PÉNINOU, Florence SÈDES

MOTS-CLÉS
profil utilisateur, réseaux sociaux, réseaux egocentriques, communautés, Facebook.

KEYWORDS
user profile, social networks, egocentric networks, communities, Facebook

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (516 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier