ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique

APPEL À
CONTRIBUTION
Décisions, argumentation et traçabilité dans l’Ingénierie des Systèmes d’Information
En savoir plus >>
Autres revues >>

Ingénierie des Systèmes d'Information

Networking and Information Systems
1633-1311
Revue des sciences et technologies de l'information
 

 ARTICLE VOL 15/4 - 2010  - pp.7-10
TITRE
ÉDITORIAL

RÉSUMÉ
L’ingénierie d’entreprise conçoit et met en application des projets d’amélioration de la structure et du fonctionnement des organisations de production de biens ou de services. La nécessaire cohérence entre ces projets ne peut s’affranchir d’une connaissance sur les évolutions souhaitées de l’organisation, depuis les espaces de décision stratégique jusqu’au terrain opérationnel. Depuis plus de vingt ans, les chercheurs de la discipline développent des démarches fondées sur la modélisation, en particulier la modélisation des processus métiers, pour assurer cette cohérence du portefeuille des projets. C’est donc l’une des principales forces de la modélisation d’entreprise que de travailler sur des cadres de représentation adaptés à l’analyse de ces systèmes complexes que sont les organisations. La discipline a atteint une maturité certaine et on constate, aujourd’hui, la multiplication des références à la discipline, sous des formes et des usages divers et variés (Business Process Management, ingénierie des processus, interopérabilité entre organisations, architecture d’entreprise, entreprise orientée services). Dans le cadre de ce numéro, c’est une orientation particulière, celle de l’ingénierie d’entreprise vers les projets de systèmes d’information, qui est abordée. L’ingénierie des systèmes d’information a produit des résultats tout à fait remarquables en termes de méthodes, modèles et outils en plus de trois décennies de recherche. C’est la vocation principale de cette revue que de publier des résultats de qualité sur ces travaux de recherche. Sans vouloir entrer dans une analyse détaillée de l’évolution de la discipline, il est factuel qu’une prise de conscience du poids des représentations « métiers » dans les nouvelles solutions de conception de systèmes d’information est devenue un enjeu des recherches dans ce domaine aujourd’hui. Cette évolution nourrit une activité très créative et ouvre un nouvel espace de formulation des problèmes en conception de systèmes d’information intégrant leurs contextes d’usage. A ces problèmes originaux, les chercheurs apportent des solutions à caractère innovant en introduisant de nouveaux concepts et approches, ou en faisant évoluer des solutions existantes. Nous parlons de l’importance de l’alignement des systèmes d’information sur les besoins de l’organisation, de la notion de service, de l’évolution des architectures, de la place encore plus grande prise par les modèles grâce aux différents courants de l’ingénierie dirigée par les modèles. Dans cette description du contexte, on ne saurait négliger la sensibilité des terrains applicatifs, terrains qui sont extrêmement dynamiques et productifs sur ces sujets, impulsant des méthodes présentées comme des voies très prometteuses sur lesquelles les chercheurs ont souvent à apporter des éclairages théoriques (parfois a posteriori).

AUTEUR(S)
Selmin NURCAN, Khalid BENALI, Hervé PINGAUD

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (97 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier